fouetard

Réf : http://johnpaullepers.blogs.com/



Hulot et Sarkozi
sont dans un bateau. L'un deux tombe à l'eau, que reste-t-il ?

Au moins un Nicolas, dont la fête tombe bientôt, le 6 Décembre.

Tous à nos neurones pour trouver des idées de cadeaux originaux pour ce jour mémorable.
Pour ne pas tomber à plat sur les cadeaux proposés, notre Festotissime Inocybe a consulté Wikipédia
[ http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_de_Myre ] pour en sortir la substantifique moelle des Nicolas.

Histoire !

Saint Nicolas, également connu sous le nom de saint Nicolas de Myre ou de saint Nicolas de Bari, né à Patara, en Lycie, en 270, mort en 345, est un saint populaire à l'origine du personnage du Père Noël.

Sa commémoration chrétienne le 6 décembre est une fête très populaire dans bien des pays du monde. À la Saint Nicolas , la tradition veut que les enfants, qui durant toute l'année, furent sages se voient donner du pain d'épice. Et pour ceux qui n'auront pas fait figure d'enfant sage, se voient donner des coups de martinet par les père fouettard.

Nicolas se trouva orphelin suite à une épidémie de peste. Evèque de la ville de Myre en Lycie, située dans l'Anatolie du sud-ouest, près d'Antalya, en Turquie actuelle.

Sa vie est remplie d'anecdotes souvent représentées dans l'iconographie religieuse : ainsi, apprenant qu'un père n'a pas de quoi fournir une dot de mariage à ses trois jeunes filles, Nicolas jette de l'argent dans leurs bas qu'elles avaient mises à sècher sur la cheminée.

C'est un saint très populaire ; il est le patron des enfants, des étudiants, des enseignants, des marins [1], des vitriers, des bouchers, des jeunes filles à marier, des voyageurs, de la Lorraine, et de la Russie[2]. Lors de sa fête, on distribue parfois des friandises et des cadeaux aux enfants.

Bien que destinée aux enfants, une des légendes de saint Nicolas est plutôt effrayante. « Ils étaient trois petits enfants, qui s'en allaient glaner aux champs », comme dit la chanson. Perdus, ils demandèrent l'hospitalité chez un boucher qui ne trouva rien de mieux que de les tuer, les découper et les mettre au saloir.

Saint Nicolas vint à passer sept ans plus tard et demanda à son tour l'hospitalité. Il insista pour manger le petit salé préparé sept ans plus tôt. Le boucher s'enfuit et saint Nicolas ressuscita les trois enfants. »

C'est donc une légende heureuse, mais néanmoins assez effrayante. Selon certaines traditions, le Père Fouettard qui accompagne saint Nicolas serait en fait le boucher de l'histoire. Pour lui faire regretter son méfait, ce dernier l'aurait condamné à l'accompagner lors de sa distribution de récompenses, en lui assignant la tâche de punir les enfants désobéissants.

Voili, voilou.
Notre Impatientissime Inocybe attend vos commentaires.
C'est un ordre, tudiou !

(Le Scribe)

[ 1 ] pour quelqu'un patron des marins, y'a comme un lézard ! voir : http://blog.choc.fr/index.php/2007/08/27/1792-polemique-nicolas-sarkozy-se-fout-des-bretons

[ 2 ] voir : http://www.alterinfo.net/Relations-franco-russes-Nicolas-Sarkozy-deviendra-t-il-l-ami-Sarko-_a12015.html