AFP

lien : http://www.jp-petit.org/Presse/PUCES_AFP_3_05/puces_AFP_11_3_05.htm

(lien accueil Petit : http://www.jp-petit.org/ )

Cet article, dont je donne un extrait un peu plus loin, date de 2005.
On peut aujourd'hui vérifier si c'était ou pas du pipeau ...
En le lisant, je n'y ai vu aucune distorsion par rapport au présent ...

Alors, soyons logique : si on prend le moindre article de "Sciences et Vie" datant de 5 ans, ils sont pratiquement tous obsolètes, ou tout au moins, très loin ds nouvelles pistes proposées aujourd'hui.
Pourtant, S&V continue à proposer des hypothèses futuristes mirobolantes.
Bien sûr, des grains de vérité peuvent s'y glisser, mais ce n'est que peanuts.

Et pourtant ...
S&V continue à faire réver, S&V n'est pas dénoncé officiellement, il peut continer à s'asseoir sur ses anciennes hypothèses aujourd'hui .... débiles.
Mon but n'est pas de faire le procès de S&V, je n'en ai rien à foutre, je continue à le lire pour info, mais uniquement pour info me permettant des pistes de recherche et de réflexion.

Exemple de distorsion :

  • S&V a tiré à boulers rouges sur Benéviste (mémoire de l'eau) il y a quelques années.

  • S&V a sorti récemment un article sur le mémoire de l'eau qui à postériori ... donnait raison à la piste de Benéviste !

De cette distorsion, S&V n'en tient pas compte et on continue à faire réver ...
Mon conseil : ne prenez pas S&V pour quelque chose de sérieux, prenez le comme info pour poursuivre vos recherches si vous le souhaitez, et lisez de la SF.

Résumons ...
Aucune distorsion dans l'artice de Petit entre 2005 et aujourd'hui.
Alors, faîtes vous votre opinion.
Vaut-il mieux s'informer à partir de S&V ou de Petit ?

... La grosse différence est que Petit ne vend pas de rêves, il essaie du parler du présent et d'en tirer toutes les conséquences ET les causes.
S&V parle du présent et en tire les conséquences, mais à partir d'aucune cause (ou de postulats qui se trouvent infrmés par la suite, cf : mémoire de l'eau).
Ou dit autrement, S&V parle du Comment, Petit du Comment ET du pourquoi !

Tout cela ne serait pas si grave, si derrière ne se profilait pas quelque chose d'horriblement inquiétant.

Extrait

Le vrai et le vraisemblable

De nos jours la vérité n'est plus vraisemblable, si elle l'a jamais été, simplement parce que l'humanité n'ose pas se regarder dans une glace. Et on rend vraisemblables, crédibles, des mensonges, énormes, éhontés. Le troupeau humain se laisse guider un abîme de connerie, sans réagir, comme le juif vers les chambres à gaz, à Auschwitz.

Pendant ce temps là nos modernes Panglosse de la sphère scientifique, avec dix métros de retard, attireront l'attention sur les conséquences, d'ici trente ans, de la dégradation de l'environnement. On vous fera signer des pétitions pour sauver la forêt amazonienne mais

L'arbre cache la forêt

et c'est beaucoup plus grave que ça. Si vous ne comprenez pas que cette histoire d'implantation de puces sous-cutanées est gravissime, c'est que vous avez de la merde dans les yeux et de la cire dans les oreilles.

On met en place des politiques à côte desquelles celle des Nazis feront figure de bricolages d'amateurs. Ces " puces " sont un des vecteurs, mais il y en a bien d'autres. Avec des puces-récepteurs on vous abrutira, on donnera corps à la " Zorglonde "de la bande dessinée de Spirou. A la DGA ( Délégation Général à l'Armement) il y a une divion " Armes Cancérigènes ". Il y en a dans tous les pays. Les gens croulent sous leurs peurs et leur immense naïveté. On les gruge avec trois rien, avec de la poudre aux yeux, des images. On les conditionne. Il n'y a qu'à se souvenir de la vacuité totale du discours électoral de Schwarzenegger, élu dans un fauteuil sénateur d'un des Etats Américains les plus puissants et les plus importants.

Au Sénat, il faut que se dresse, seul, un homme de ... 82 ans, Robert Byrd, alors que les autres sénateurs se taisent, par lâcheté ou parce qu'ils sont corrompus. Car beaucoup le sont.

Parviendront-nous à atteindre les rives de la sagesse sans payer ce voyage au prix de milliards de morts ?

Là est la question de notre temps. On peut en douter, vu le peu de leçons que nous avons tiré des deux dernières Guerres Mondiales. Mais que faire pour que les humains sortent de leur torpeur ?